Annie Mercier et Sylvie Roy

S’il n’en tenait qu’aux participants des Journées d’étude de l’ACDEAULF, l’université de demain mettrait l’étudiant au centre de son parcours, qu’il pourrait moduler à sa guise, en choisissant des cours dans un établissement ou un autre et en pigeant dans différents programmes. C’est du moins ce qui est ressorti de l’atelier créatif « Perspectives d’avenir de la formation continue universitaire », animé par Annie Mercier et Sylvie Roy, toutes deux conseillères à la direction des services aux organisations de l’ÉNAP.

Pour l’occasion, les participants avaient carte blanche pour imaginer la formation continue de demain, en misant sur ses atouts actuels. Parmi les idées qui ont émergé, la création d’un dossier étudiant numérique, à l’image du dossier santé, est revenue sous plusieurs formes. Autres tendances : la formation continue rêvée s’éclate alors que l’apprentissage sur mesure, multimodal, numérique, la création de partenariats entre universités, municipalités, ordres professionnels et milieux d’affaires viennent bonifier l’offre. Autant d’idées qui pourraient se concrétiser dans les prochaines années!

Atelier créatif : Perspectives d’avenir de la formation continue universitaire (Pdf)

About the author
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre