Visionnez ce courriel dans votre navigateur

INFOLETTRE – juillet 2022, No. 64

L’infolettre de l’ACDEAULF vous offre un tour d’horizon de l’actualité francophone dans le secteur de la formation continue de niveau universitaire, sur la scène canadienne et internationale. Bonne lecture !
header_800
Vous avez reçu l’Infolettre par le biais d’un collègue et souhaitez la recevoir de façon régulière? Veuillez cliquer ci-dessous pour ajouter votre nom à notre liste de distribution.
bandeau_562x40

ÉVÉNEMENTS

ACDEAULF_journe detude_facebook_1200X628_8AVRIL-01

La société évolue, la formation continue… Positionnement de la formation continue universitaire dans l’univers de l’apprentissage tout au long de la vie 

C’est sur ce thème que s’est déroulée la onzième édition des Journées d’étude de l’ACDEAULF, les 2 et 3 juin derniers. Après une année à distance, l’événement s’est tenu au campus de Québec de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Ces locaux tout neufs accueillent les étudiants depuis septembre 2021 au sein du centre commercial Fleur de lys. Une façon de se rapprocher de la communauté, comme l’a souligné Christian Blanchette, recteur de l’UQTR, en guise d’introduction. « Nous sommes situés dans ce qui a été le premier centre commercial de Québec, un lieu en revitalisation. Ce projet se construit en tenant compte de la mixité sociale, des besoins des milieux et en consultant les différents acteurs de la communauté. »
infolettre-Christian-BLANCHETTE
Cette antenne de l’UQTR offre donc un volet enseignement à ce secteur, qui comptera aussi sur une offre résidentielle et des services diversifiés. « L’université a un impact sur la société à court, moyen et long terme. Ce projet permet donc d’agir à court terme », a ajouté le recteur. De même pour la formation continue qui fait partie de l’ADN de cette institution, alors que 40 % des étudiants de l’UQTR sont inscrits à temps partiel, a-t-il rappelé. D’ailleurs, joignant le geste à la parole, le recteur a participé à toutes les activités au programme des Journées d’étude.

Christian Blanchette a aussi mis la table aux discussions entourant le rapprochement entre la formation continue universitaire et les responsables gouvernementaux de programmes pour les travailleurs. Un sujet qui a été abondamment traité pendant les journées d’étude. Déjà, le Bureau de coordination interuniversitaire (BCI) travaille avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) pour faire en sorte que « les programmes de développement de la main-d’œuvre, les programmes qui soutiennent le développement de carrière, puissent aussi être ouverts aux universités », a-t-il rappelé. Un changement qui passe par les acteurs de la formation continue et qui risque d’essaimer, selon lui.
infolettre-Audrey-Murray

Chantier sur la formation continue

Transition démographique, numérique et verte : alors que le Québec se retrouve à la croisée des chemins, la formation continue est un élément clé pour réussir à surmonter ces défis. Mais pour cela, il faut bien comprendre qui sont les différents acteurs du domaine. C’est d’ailleurs l’un des objectifs de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), qui a lancé en 2019 un chantier pour mieux comprendre cet écosystème, a rappelé Audrey Murray, présidente de cet organisme public.

Panel portant sur les conclusions des travaux de la CPMT

Manque de vision globale. Décalage entre l’offre et la demande. Culture de la formation continue déficiente au Québec. Difficiles arrimages entre les acteurs : plusieurs constats sont ressortis de l’étude menée par la CPMT sur la formation continue. Des enjeux qui touchent de plein fouet le secteur universitaire. Si ces enjeux touchent aussi le monde universitaire, ils sont parfois même exacerbés, a expliqué Michèle Houpert, directrice du secrétariat de la CPMT.
infolettre-lesperance-dostie

Impact économique de l’apprentissage continu

À l’heure actuelle, 50 % des tâches effectuées par les travailleurs canadiens pourraient être exécutées par la technologie. Une proportion qui risque de continuer de grimper avec l’utilisation de « technologies cognitives » comme l’intelligence artificielle, a expliqué Luc Lespérance, maître d’enseignement au département de technologies de l’information de HEC Montréal. Une tendance qui risque de modifier profondément le monde travail et de l’apprentissage.
infolettre-belisle-mottais

Formation continue et reconnaissance des acquis

La reconnaissance des acquis est parfois vue comme un synonyme de « diplôme au rabais », selon Rachel Bélisle, professeure titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Au contraire, ce mécanisme « est une voie vers la diplomation qui favorise l’accessibilité ainsi que plus de justice sociale », a-t-elle souligné. Toutefois, il reste du chemin à parcourir pour que ce processus soit reconnu à sa juste valeur.
Denis-Sylvain-et-Andre-Raymond-ACDEAULF
Denis Sylvain à gauche et André Raymond, nouveau président de l’ACDEAULF.

Hommage à Denis Sylvain

Impliqué dans l’ACDEAULF depuis près de deux décennies, Denis Sylvain vient tout juste de prendre sa retraite. Les membres de l’ACDEAULF ont donc profité des Journées d’étude pour souligner l’apport de ce membre qui a su donner sa couleur à l’organisation. Pour souligner son apport important, le secrétaire-trésorier sortant a d’ailleurs reçu le statut de membre émérite.
infolettre-pierre-doray

La formation continue à l’université : entre structure et conjoncture

Les étudiants adultes sont souvent invisibles, tant dans les communications publiques que dans les plans d’action gouvernementaux. Et, la pandémie n’a pas fait exception à la règle, a constaté Pierre Doray, professeur au département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) qui a étudié comment cette crise a modifié le parcours de ces étudiants

Retour sur les conférences et échange sur l’évolution des pratiques en formation continue universitaire

Entre l’offre de plus en plus grande, les difficultés à développer une culture de la formation continue, l’importante demande pour le développement des compétences, l’écart entre l’offre et la demande et la présence accrue du secteur privé, le monde universitaire devra faire face à plusieurs enjeux au cours des années qui viennent. La dernière activité des journées d’étude a permis de mettre en relief ces différents constats et de voir comment les établissements s’adaptent déjà à ces phénomènes.
separateur-articles
Bandeau commanditaires 2022
bandeau_562x40
acdeaulf-logo-depuis-plus-50-ans_189
Devenir membre de l’ACDEAULF,
c’est rejoindre un réseau d’universités et d’organisations canadiennes
oeuvrant à la valorisation d’une formation aux adultes en français accessible,
de qualité et aux bénéfices de la collectivité.
Devenez membre
bandeau_562x40
facebook linkedin 
Email Marketing Powered by MailPoet